Magazine chrétien des Femmes Singulières et Spirituelles

Coup de cœur Gospel : PRECIOUS

0 9

Precious est un groupe gospel composé de trois magnifiques jeunes femmes : Kassy, Daly et Krys. Elles se connaissent depuis leur plus tendre enfance, ont grandi ensemble, et débuté leur carrière ensemble. Après un long « break » pendant lequel chacune d’entre elle s’est focalisée sur ses projets personnels, elles reviennent avec un nouveau single « Unconditionnal Love » (dont je suis totalement fan !). A l’occasion de la sortie de ce nouveau single, FemmEsprit a tenu à les rencontrer pour leur poser quelques questions.

Bonjour Precious ! Au nom de la rédaction et de toutes les FemmEsprit, merci de nous accorder cette interview.

1- Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Nous sommes trois jeunes femmes qui nous connaissons depuis l’enfance, ayant grandi dans la même église. Nous avons dès lors commencé à chanter ensemble et surtout développé une forte amitié.
Nous sommes chacune passionnées de musique et nous voulons mettre nos dons au service de Dieu.

2- Vous avez débuté très jeunes dans le milieu gospel et au sein de votre église. Au cours de l’une de vos interviews, vous avez mentionné le fait d’être très encadrées pour vos débuts. Cet entourage a-t-il toujours été composé de professionnels, ou était-il davantage issu de vos connaissances ou de votre milieu familial ?

Nous avons la chance d’avoir une famille de musiciens et chanteurs qui se sont professionnalisé, donc les deux. D’ailleurs, nous avons été découvertes par Pegguy Nanette, le cousin de Cristelle et Dalila, qui était à l’époque chanteur et coach vocal professionnel. Il nous a aidées à organiser nos premiers concerts et choisir notre répertoire, notre style. Nous le remercions car ils nous a donné confiance en nous, et à apprendre à nous affirmer.

3- Par la suite, vous êtes devenues des professionnelles de la musique et collaboré avec de nombreux autres artistes. Avez-vous poursuivi une formation particulière pour ça ? Si oui, laquelle ?

Krys : Personnellement, je n’ai suivi aucune formation particulière pour collaborer auprès d’artistes. En effet, ma formation musicale de base ainsi que plusieurs expériences acquises en studio, sur scène, en chorale, ou même en Master Class m’ont suffi et beaucoup influencée dans mon cheminement.

Kassy : Comme Krys, ma mère m’a inscrite en école de musique dès l’âge de 5 ans où j’ai appris à jouer du piano, de la guitare et le solfège. Je considère l’église comme ma formation particulière, j’y ai puisé mes premières inspirations. C’est grâce à mon engagement au sein de celle-ci que j’ai pu me perfectionner vocalement et techniquement.

AUDR9623def

4- Au FEMAG, nous pensons que chanter pour Dieu implique un appel. Quel(s) ont été vos plus grandes épreuves et vos plus belles victoires ?

Krys : Absolument ! A la base, ayant vécu dans un environnement chrétien, nous avons toujours été, dès notre plus jeune âge, impliquées dans des chorales ou dans des ensemble musicaux. Il nous a toujours été répété que la vie d’un chrétien engagé serait faite d’épreuves et de difficultés et en effet nous en avons toutes vécues personnellement au cours de nos vies. Depuis que j’ai donné ma vie à Dieu, j’ai tout de suite senti une menace palpable autour de moi mais Dieu ne m’a jamais abandonné et m’a toujours relevée quand je n’allais pas bien. Ma constante relation avec Lui dans les épreuves me préserve de bien des malheurs.

Daly : Dieu me fait grâce dans ma vie de tous les jours ! Ma présence sur ce projet est, à elle-même, une réelle victoire. J’ai été une enfant très rebelle, en rupture totale avec l’autorité. J’ai quitté le domicile parental à l’âge de 19 ans, j’ai fait pas mal de bêtises, et c’est vraiment la musique qui m’a permis de ne pas glisser trop loin, ainsi que le besoin de raconter ce par quoi je suis passée.

Kassy : Je dirais que j’ai eu de grandes épreuves, des disputes familiales compliquées, maladies de proches, voyager seule à l’étranger, maman célibataire à 22 ans et étudiante à la fois. J’ai écrit le chant : « Je crois » interprété par le groupe Precious, qui résume nos épreuves. Ma plus grande victoire : ma vie… Car « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends » [Nelson Mandela]

5- En tant que professionnelles, quelle est votre discipline vocale, et en tant que chanteuses gospel, quelle est votre discipline spirituelle ?

Kassy : ma voix est un instrument dont je prends soin, j’ai une routine vocale (échauffements réguliers, travail de ma respiration, bonne alimentation et sport). Je crois que la spiritualité et l’amour de Dieu passent par l’amour des autres, je m’efforce d’être vraie et sincère et d’apporter le maximum de joie à ceux qui m’entourent. Puis, je considère que Dieu m’accompagne à chaque instant de ma vie, c’est pour cela que je lui confie tout.

Krys : Très bonne question ! Je dirais que pour chacune de ces disciplines la rigueur et la persévérance sont mes fils conducteur. Ils me sont autant utiles dans mes performances artistiques que dans ma relation quotidienne avec Dieu.

6- J’ai aussi vu (au cours d’une de vos interviews) que Daly avait mis un peu plus de temps à s’affirmer. Aujourd’hui tu es plus confiante. Qu’est-ce qui t’as aidé à prendre confiance en toi, en ton don, en ton identité ?

Daly : Je reconnais qu’avant, par manque de maturité personnelle et spirituelle, j’étais une façade. Je faisais la majorité des choses de manière superficielle et je suivais le mouvement. Le résultat était que je n’étais pas affirmée dans le chant, je fuyais un peu les challenges… Je n’avais pas confiance en moi et j’étais juste là pour être là. Ce n’est que récemment que j’ai décidé d’accepter qui je suis, avec mes défauts et mes maigres qualités. J’ai essayé d’arrêter de me comparer aux autres. Je me suis rendue compte que Dieu, au travers de la Bible, a utilisé des personnes complètement improbables pour accomplir son œuvre. Aujourd’hui j’espère être sur le bon chemin, je prie pour ça. Et j’ai l’immense soutien de mon compagnon aussi, il me voit avec les yeux du Père, il est une vraie grâce.

12495095_987042108038419_348978388351787464_n

7- Parlez-nous un peu d’ « Unconditionnal Love », votre dernier single. Il me semble que c’est le premier single de votre composition. Quelle a été votre inspiration ?

Notre désir premier était de parler d’amour. Le premier morceau a été composé par nous toutes, et les paroles par le rappeur Meak, nous lui avons demandé d’écrire une chanson sur l’amour et l’espoir car c’est ce qui nous inspirait.
Hard to Love a été inspiré par Kassy, inspirée par des expériences, du vécu, elle parle du désir de se battre malgré la difficulté et les relations difficiles.

8- Sur ce single figurent deux titres, l’un en français et l’autre en anglais. Est-ce que cela traduit une dimension internationale pour votre groupe ? Sinon, pourquoi un EP bilingue ?

Kassy : Les paroles m’ont été soufflées en anglais lorsque je conduisais un après-midi à Senlis. L’inspiration n’a rien de stratégique. Aussi, nous écoutons beaucoup de musique et regardons des films en anglais, j’ai vécu en Angleterre et aux Etats-Unis, je souhaiterais effectivement que nos titres soient écouté à l’international peu importe la langue.

9- Vous avez présentées d’autres de vos chansons lors de votre concert, le 30 mars dernier. Un album serait-il en préparation ?

Oui un album est en préparation pour 2017

10- Quel conseil auriez-vous à donner à d’autres artistes qui, comme vous, aimeraient devenir artistes gospel ?

Krys : Poursuivez votre mission quoi qu’il arrive car le cheminement ne sera pas toujours évident. Etre convaincu de ce que l’on fait et de sa foi en Dieu est pour moi essentiel à la bonne réalisation de son projet.
Daly : Le tout est de ne pas faire les choses pour les mauvaises raisons. Être artiste c’est super. Artiste de Gospel c’est une responsabilité, une volonté d’être un relai de la bonté de Dieu. Du coup, on a un maximum d’attaques. Il faut être préparé à cela.

11- Quels sont les prochaines dates auxquelles les FemmEsprits pourront vous voir sur scène ?

Nous avons eu plusieurs propositions pour des festivals de Gospel, malheureusement, nous n’avons pas encore les dates.
Nous avons hâte de rencontrer vos lecteurs, nous vous tiendrons informé.

12- Un dernier mot pour nos lectrices ?

Krys : Merci à toutes de soutenir activement notre projet
Kassy : « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité »…. Antoine de Saint Exupery

JESSY

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.