Magazine chrétien des Femmes Singulières et Spirituelles

Un groupe engagé : MEKADDISHKEM (en concert le 03 décembre)

0 11

Découvrez Jonathan et Esdras, le duo énergique qui forme le groupe MEKADDISHKEM. Après la sortie de leur dernier clip « à mes côtés », le groupe revient avec un nouveau projet « UPYA » : un concert humanitaire en faveur de l’orphelinat « Espérance ». A cette occasion, les deux artistes ont accepté volontiers de répondre à nos questions !

Bonjour Mekaddishkem ! Au nom de toute la rédaction du #FEMag, merci de nous accorder cette interview.

Pourriez-vous brièvement vous présenter et nous parler de votre parcours
celles de nos lectrices qui ne vous connaissent pas encore ?
Esdras : Nous sommes le groupe d’Urban Gospel Mekaddishkem, fondé par Jonathan Gambela et moi-même Esdras Bantsimba. Nous sommes des amis d’enfance. Aujourd’hui, notre amitié est tellement forte que nous ne nous considérons même plus comme des amis mais comme des frères. Nous avons tous les deux grandi dans la musique et joué dans les mêmes orchestres ; Jonathan en tant que claviériste et moi en tant que batteur. Nous avons grandi à l’Église mais nous nous sommes éloignés du temple durant une période de notre vie. Malgré cet écart, Dieu nous a rattrapé et remis sur le droit chemin et nous transforme encore aujourd’hui. Il nous a inspiré la création du groupe en 2012 et nous voilà aujourd’hui avec le #FEMag,

THE question (qu’on doit souvent vous poser mais que nous tenons à vous poser pour nos lectrices) : que signifie Mekaddishkem, et pourquoi avoir choisi ce nom ?
Jonathan : Exactement la question nous revient souvent! Jéhovah « Mekaddishkem » veut dire « l’Éternel qui nous sanctifie ». Étant ambassadeurs du royaume des cieux sur Terre, nous devons l’annoncer au monde. La Bible nous dit dans Hébreux 12 :14, que la sanctification nous permettra de voir le Seigneur. Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. Ainsi, nous nous abandonnons à celui qui sanctifie.

Comment avez-vous connu l’orphelinat « Espérance » ? L’avez-vous visité, ou comptez-vous le visiter prochainement ?
Esdras : Mon père en est le fondateur. Dieu lui a mit à cœur de créer cette structure suite à la guerre civile qui a ravagé le Congo-Brazzaville en 1997. A cette période, la création de cet orphelinat était un véritable défi, car cette guerre a marqué la population congolaise et provoqué de lourds dégâts dans la société. 
Une petite anecdote qui m’a marqué : En 1999, mon père, le pasteur Sylvain Bantsimba, démarchait pour l’orphelinat, notamment pour la gestion des enfants et l’administratif. Alors qu’il roulait en voiture, il a aperçut un nourrisson, dans une poubelle. Il l’a recueillit et placé immédiatement dans l’orphelinat. Je l’ai visité l’été dernier et c’était vraiment émouvant. Nous prévoyions d’aller à l’orphelinat avec l’ensemble des membres du groupe d’ici l’année prochaine pour voir les fruits de notre travail pour l’organisation du concert « UPYA ».

Parlez-nous donc du concert UPYA. D’où est-ce que vous est venue l’idée de cette initiative ?
Jonathan : UPYA sera notre premier grand concert à Paris. Et pour l’occasion, nous avons fait le choix d’offrir tous les fonds collectés par les droits d’entrées à l’orphelinat Espérance. C’est une offrande que nous voulons offrir à Dieu pour sa fidélité à notre égard.

Quelle place tient l’action humanitaire dans votre ministère ?
Esdras : La Bible nous dit que les apôtres avaient demandé à Jésus quel était le plus grand des commandements. Et Jésus leur répondit « Tu aimeras ton Dieu de tout ton être, de toutes tes forces, et tu aimeras ton prochain comme toi même ». Nous savons tous que l’amour ne consiste pas seulement à dire de belles paroles, mais surtout à les mettre en pratique. Donc l’action humanitaire est pour nous, un commandement. Tant que Dieu nous le permettra, nous utiliserons le don qu’il nous a déposé en chacun de nous au service des plus démunis.

Est-ce quelque chose que vous envisagez de faire régulièrement et si oui, par quel biais ?
Esdras : Nous marchons sous la conduite du Saint Esprit. L’organisation du concert « Upya » nous tenait à cœur depuis un long moment. Pour la suite, nous laissons, Dieu au contrôle afin qu’il puisse ouvrir les portes. Cependant nous sommes entièrement disposés pour servir notre Dieu.
Comment les FemmEsprit peuvent-elles soutenir votre action ?
En venant « massivement » au concert pour soutenir l’orphelinat. Nous voulons voir toutes les FemmEsprit, ainsi que leurs maris et leurs enfants (rire). Nous invitons toutes les FamillesEsprit à nous soutenir aussi par la prière.

Quelles sont les prochaines dates auxquelles les FemmEsprit pourront vous voir d’ici le 03 décembre ?
Nous avons un concert en Belgique prévu le 10 décembre. Toutes les informations seront disponibles sur nos réseaux sociaux. Nous invitons toutes les FemmEsprit de Belgique à nous y rejoindre pour un moment de gloire.

L’équipe FemmEsprit prie pour que Dieu accorde du succès à cette entreprise et continue de prendre soin des orphelins au travers de ce beau projet !

Découvrez également le clip des Mekkadiskem qui a eu plus de 100 000 vues sur Youtube !

[su_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=YJTkHFNczNo » autoplay= »yes »]

JESSY

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.