2 stratégies que l’ennemi utilise pour t’empêcher de prier pour ta famille

0

Pour voir une transformation réelle et profonde dans votre famille, cela demandera un changement au niveau spirituel. Nous devons comprendre que tout ce que nous voyons dans le physique est une conséquence de ce qui existe déjà dans le monde spirituel. Vous devrez donc mener des actions à la fois dans le spirituel et dans le naturel.

Toutes vos actions dans le spirituel auront une incidence certaine sur le camp de l’ennemi. Celui-là même qui a été l’ennemi des familles depuis le commencement, Satan, au travers du serpent, a semé la discorde dans le premier couple constitué d’Adam et Eve. Ne nous leurrons donc pas, Satan n’a pas arrêté son ministère contre les familles à la Genèse, il continue encore aujourd’hui. Nos familles sont la proie des attaques de l’ennemi. Chaque fois que vous décidez de vous lever pour voir un changement dans votre famille, vous décidez de vous lever contre le diable, vous lui lancez un appel à combattre et surtout à vous combattre, vous. Il sait que s’il arrive à vous combattre et à vous déstabiliser, vous ne l’attaquerez plus et votre famille ne sera donc pas délivrée de son emprise.

n1

Des oppressions sur les plans spirituel et naturel

Pour la petite histoire, lorsque je suis devenue chrétienne, Dieu m’a mis à cœur de prendre un jour de jeûne par semaine pour prier pour ma famille. Et dès que j’ai commencé à le faire, je me suis rendu compte que mes mardis étaient devenus vraiment difficiles. J’avais comme l’impression que toutes les mauvaises nouvelles m’étaient annoncées ce jour-là. J’avais des lourdeurs, des maux de tête, des maladies incompréhensibles. Et pendant sept ans, j’ai continué de prier une fois par semaine et cela tous les mardis. Et un jour, Dieu m’a révélé que toutes les difficultés que j’avais les mardis étaient dues à ma décision de jeûner. C’était une attaque directe de l’ennemi pour m’empêcher de continuer l’œuvre de Dieu pour ma famille.

La vérité est que beaucoup de chrétiens comme moi n’ont pas souvent conscience du fait qu’ils sont impliqués dans une guerre spirituelle où notre ennemi est bien présent même si nous ne le voyons pas. Il agit dans l’ombre mais il agit! Prendre conscience de ce fait est déjà un bon point; cela vous permettra de comprendre pourquoi vous vivez certaines choses et comment continuer malgré les attaques de l’ennemi.

n2

La dégradation de la situation

Dans la Bible, l’histoire de la libération d’Egypte est très belle et illustre bien la réalité du combat spirituel qui prévaut lors de la conversion d’un individu ou d’un groupe de personnes comme une famille par exemple. Dans ce cas précis, il s’agit de la famille d’Israël. On se rend bien compte que lorsque Moise et Aaron vont devant le pharaon pour la première fois, celui-ci refuse de laisser partir le peuple d’Israël en se moquant d’eux et surtout en augmentant l’oppression sur le peuple. Il est dit dans Exode 5.4-9 «Mais le pharaon leur demanda: Moïse et Aaron, pourquoi détournez-vous le peuple de ses travaux ? Retournez à vos corvées! Il ajouta: ces gens sont maintenant très nombreux dans le pays. Et vous voudriez leur faire interrompre leurs corvées! Ce même jour, le pharaon donna aux chefs de corvées et aux surveillants du peuple l’ordre suivant: vous ne fournirez plus de paille aux gens de ce peuple pour confectionner des briques, comme on l’a fait jusqu’ici; ils iront eux-mêmes ramasser la paille nécessaire. Vous exigerez d’eux la même quantité de briques qu’auparavant, pas une de moins, car ce sont des fainéants ; c’est pour cela qu’ils exigent de pouvoir aller offrir un sacrifice à leur Dieu. Ecrasez-les de travaux, qu’ils aient de quoi s’occuper, et ils ne prêteront plus attention à des paroles mensongères»

Comme nous pouvons le lire, la situation du peuple a vraiment empiré. De même, il se peut que la situation de votre famille empire au fur et à mesure que vous allez prier. Quand vous constaterez ceci, tenez ferme, cela veut dire que vos prières marchent et l’ennemi riposte en augmentant l’oppression sur les vôtres et essaye surtout de vous décourager. Ne relâchez pas dans vos prières, allez-y, continuez et assurément, vous verrez la main de délivrance de Dieu.

L’exemple de la sortie d’Egypte n’est pas le seul, nous avons encore l’exemple de Gédéon. Juges 6.25-32 «Au cours de la même nuit, l’Eternel dit à Gédéon: «Prends le jeune taureau de ton père, ainsi qu’un deuxième taureau de 7 ans. Démolis l’autel de Baal qui appartient à ton père et abats le poteau sacré qui se trouve dessus. Tu construiras ensuite et tu disposeras, sur le haut de ce rocher, un autel consacré à l’Eternel, ton Dieu. Tu prendras le deuxième taureau et tu l’offriras en holocauste en utilisant le bois de l’idole que tu auras abattue.» Gédéon prit dix de ses serviteurs et fit ce que l’Eternel avait dit. Toutefois, comme il avait peur de la famille de son père et des habitants de la ville, il l’accomplit de nuit, et non de jour.

Lorsque les habitants de la ville se levèrent de bon matin, ils constatèrent que l’autel de Baal avait été démoli, le poteau sacré placé dessus abattu, et le deuxième taureau offert en holocauste sur le nouvel autel qui avait été construit. Ils se dirent l’un à l’autre: «Qui a fait cela?» et ils s’informèrent et firent des recherches. On leur dit: «C’est Gédéon, fils de Joas, qui a fait cela.» Alors les habitants de la ville dirent à Joas: «Fais sortir ton fils de chez toi et qu’il meure, car il a démoli l’autel de Baal et abattu le poteau sacré qui se trouvait dessus.» Joas répondit à tous ceux qui se présentèrent à lui: «Est-ce à vous de défendre Baal? Est-ce à vous de venir à son secours? Toute personne qui défendra Baal mourra avant le matin. Si Baal est un dieu, qu’il se défende lui-même, puisqu’on a démoli son autel.» Ce jour-là on donna à Gédéon le nom de Jerubbaal en disant: «Que Baal se défende contre lui, puisqu’il a démoli son autel.» Tous les Madianites, les Amalécites et les nomades de l’est se rassemblèrent. Ils passèrent le Jourdain et campèrent dans la vallée de Jizreel.

En effet, lorsque Gédéon abattit l’autel de Baal, les Madianites se levèrent en guerre contre le peuple d’Israël. Il est clair que le combat spirituel sera visible et féroce, vous perdrez peut être des batailles mais vous aurez la victoire définitive si vous ne relâchez pas! Lorsque vous aurez l’impression que ces batailles sont trop difficiles pour vous ou que le sacrifice à faire est trop grand, vous n’aurez qu’à garder vos regards fixés sur les récompenses présentes et à venir.

A votre succès,

FRANCINE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.