Magazine chrétien des Femmes Singulières et Spirituelles

3 étapes pour apprendre à être un meilleur parent

0 153

« En effet, quand l’un de vous veut construire une grande maison, il commence par s’asseoir et il calcule: Combien est-ce que cela va coûter ? Est-ce que j’ai assez d’argent pour aller jusqu’au bout? ».
Luc: 14.28

Être un bon parent, cela s’apprend ! Nous allons à l’école pour devenir médecin, comptable, secrétaire. Nous étudions environ 20 années de notre vie depuis la maternelle avant d’entamer une carrière. À chaque étape, il y a une évaluation. Si un apprentissage est nécessaire pour un métier qu’on exercera pendant près de 40ans, qu’en est-il d’une fonction qui durera toute la vie ?

  • Vouloir être un meilleur parent

Avoir comme projet de devenir un meilleur parent est honorable mais pour y arriver nous ne devons pas nous comparer aux autres.
Nous avons tous des projets. Qu’ils soient d’acheter une maison, devenir entrepreneur ou apprendre à cuisiner. Comme tout projet devenir un meilleur parent aura des paliers à atteindre, des connaissances à acquérir, voir un mentor pour nous guider. Pour certain ce projet est définit avant l’arrivée des enfants, pour d’autres après leur arrivé.

  • Élaborer son plan d’action et l’exécuter

Il ne s’agit plus de décréter que l’on est de mauvais parents, s’en vouloir, culpabiliser ou croire qu’il n’y a pas d’issue. Avec Dieu être de meilleurs parents, c’est possible, voir toujours possible. Dans la mesure où tout est possible pour celui croit. Il reste à établir sa feuille de route pour le devenir avec Son aide. Décrivez les actions à mettre en œuvre chronologiquement. Commençons avec les basiques de la maternité ou de la paternité. Ne cherchons pas à résoudre des équations complexes sans avoir appris à compter. Commencer par exemple à prendre du temps pour dire bonjour à chacun de vos enfants chaque matin, leur faire un câlin afin de désamorcer toutes les grosses colères avant qu’elles n’explosent. Souvenons-nous que c’est étape après étape. Ne trouvons surtout pas d’excuses pour remettre à plus tard, travaillons à exécuter les activités listées au quotidien.

  • L’évaluation est un gage de progression.

Faites votre auto-évaluation périodiquement. Regardez à vos progrès et félicitez-vous. N’hésitez pas à recommencer et de façons différentes pour détecter les formules gagnantes auprès de nos enfants. Observer leurs comportements, au travers de lui vous pourrez détecter si vos actions sont pertinentes. Je me souviens avoir à chaque que je donnais un paquet de biscuit à mon fils, lui avoir dit : Merci de m’avoir proposé. Pendant des semaines, il n’a offert à personne des biscuits, puis 2 mois plus tard, spontanément il nous a proposé ses biscuits. Sans brimades, sans punition, il avait appris à partager. L’éducation passe par plusieurs moyens, mais le comportement de vos enfants, et le changement qui s’opère en eux est le meilleur indicatif de la pertinence de vos actions.

Devenir un meilleur parent ce n’est pas être un héros de science-fiction où l’acteur a de super pouvoirs pour s’en sortir toujours avec exploit. Ici c’est de la réalité. Parfois les choses marchent moins bien, mais cela ne veut pas dire que vous êtes un mauvais parent. Nous avons toute la vie pour s’améliorer sans cesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.