3 raisons d’être heureuse et célibattaire pour la Saint Valentin

0

La Saint Valentin approche. Le mois de l’amour est là ! En tout cas, c’est ce que les médias veulent nous faire croire comme s’ il fallait attendre le mois de février pour manifester son amour. Tu dois recevoir des mails, voir des affiches, entendre tes amies mariées se préparer à une soirée de folie avec leurs époux; et toi, depuis des années, rien ! Tu voudrais pourtant, mais rien d’intéressant ne pointe à l’horizon. Tu en es même venu à penser que Dieu t’a oublié.

Tout le monde te dit de profiter du célibat, et tu en profites. Tu sors, tu voyages, tu te fais plaisir mais il reste néanmoins ce désir en toi, de partager ta vie avec un homme selon le cœur de Dieu. Et c’est normal, car c’est Dieu lui même qui a dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul.

Ne soyons pas plus spirituel que Dieu. Désirer fonder un foyer sur les principes de Dieu et élever des enfants dans ses voies est un désir honorable dont tu n’as pas avoir honte. Dieu t’a crée ainsi. Mais, au cas ou tu déprimerais, ou tu serais découragée, ou tu souhaiterais diminuer les standards bibliques pour répondre à ce besoin légitime, je voudrais juste te faire une petite piqure de rappel ! Tu as de bonnes raisons d’être heureuse même si l’amour n’a pas encore frappé à la porte.

  • 1. Dieu t’aime

Aucun homme ne donnera sa vie pour toi comme Dieu l’a fait sur la croix. Cela peut paraître léger comme argument mais c’est au contraire un argument de grands poids. Garder une perspective saine de l’amour permet d’être heureuse par la suite dans le mariage. Dieu est le créateur, l’essence et la définition de l’amour. Aucun homme ne pourra t’aimer comme Dieu le fera.

Aucun homme ne donnera sa vie pour toi comme Dieu l'a fait sur la croix. Cliquez pour tweeter

Pourquoi ne pas prendre un temps, pour te rappeler toutes les manifestations de l’amour de Dieu pour toi ces derniers mois? Les personnes avec qui il t’a connecté, les cadeaux que tu voulais et qu’il t’a offert au travers de quelqu’un, les sujets de prière qu’il a exaucé … Dieu t’aime !

Tout bienfait et tout don parfait viennent d’en haut ; ils descendent du Père des lumières, en qui il n’y a ni changement ni l’ombre d’une variation. (Jacques 1.17)

  • 2- Dieu est fidèle, il ne t’a pas oublié

Ruth répondit : « Ne me pousse pas à te laisser, à repartir loin de toi ! Où tu iras j’irai, où tu habiteras j’habiterai ; ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu ; (Ruth 1.16)

Ruth traversait une situation compliquée. En un laps de temps, elle n’avait plus de moyens financiers et son mari était mort. Peut être qu’un frère dans l’église a joué un double jeu. Il t’a fait miroiter une possible relation sans jamais s’engager envers toi, pour après s’engager avec une autre. Peut être que tu n’as jamais connu le fait d’être aimée par un homme. Ils te voient tous comme la « bonne copine » mais jamais comme une femme. Il se peut également que les couples autour de toi donnent une piètre image du mariage du coup tu ne souhaites même plus croire en l’amour.

Pourtant malgré sa misère, Ruth a fait un choix qui a changé le cours de sa destinée. Elle a choisit Dieu. Elle a choisi de faire confiance à Dieu. Elle a choisi de faire ce qui est juste en remettant TOUT entre les mains de Dieu.

Au temps convenable Dieu a disposé les temps et les circonstances pour qu’elle rencontre celui qui deviendra son époux, un homme selon son cœur.

Dieu ne t’a pas oublié. Il te prépare pour lui et il le prépare pour toi.

Boaz épousa Ruth ; elle devint sa femme et il s’unit à elle. L’Eternel permit à Ruth de devenir enceinte et elle mit au monde un fils. (Ruth 4.13)

  • 3- Le contentement

Le contentement est un équilibre entre vouloir davantage tout en étant capable de se satisfaire de ce qu’on a. C’est désirer plus tout en étant capable de rendre grâce pour tout ce qu’on a, pour tout ce qu’il a déjà accompli dans nos vies.

» C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas de ce que vous mangerez [et boirez] pour vivre, ni de ce dont vous habillerez votre corps. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture et le corps plus que le vêtement ? Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment pas et ne moissonnent pas, ils n’amassent rien dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? (Matthieu 6.25-26)

Une des clés du bonheur est le contentement. J’ai vu dernièrement une femme qui fêtait ses 40 ans. Son mari lui avait organisé une fête surprise, ses enfants étaient dans le seigneur et en bonne santé et plusieurs membres de sa famille avaient voyagé pour la célébrer. Pourtant, la seule chose qu’elle voyait c’est qu’elle venait d’avoir 40 ans, qu’elle se sentait vieille … Au lieu de voir la grâce de Dieu se manifester au travers d’un mari aimant prêt à organiser un évènement rien que pour elle, au travers de tous les cadeaux qu’elle a reçu … Elle était focalisé sur cette année supplémentaire. Certaines sont mariées et n’ont jamais eu de fête organisée par leur mari, d’autres voudraient avoir des enfants et n’en ont pas, d’autres ont une relation de couple extraordinaire et une belle famille exécrable.

Nous aurons toutes des choses que nous voudrions et que nous n’aurons pas, des saisons de vie que nous n’aimerons pas vivre mais qui seront bien réelles au quotidien. Le monde est fait ainsi.

Apprend le contentement. Si tu ne l’as pas, prie que Dieu t’aide à te contenter dans chaque saison de ta vie. C’est l’une des plus grandes clés de l’épanouissement et du bonheur.

Je sais vivre dans la pauvreté et je sais vivre dans l’abondance. Partout et en toutes circonstances j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans le besoin. Je peux tout par celui qui me fortifie, [Christ]. (Philippiens 4.12-13)

Réjouis toi FemmEsprit Célibattante ! Ne laisse ni les pensées de l’ennemi, ni tes émotions gâcher cette journée, cette semaine ou ce mois de Février. Tu es aimée, tu as de la valeur, tu es précieuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.