4 clefs pour être restaurée après une relation toxique

0

<<Ceux qui sont abattus, il les guérit. Il pense leurs blessures.>> Psaumes 147 :3

Si vous lisez cet article, c’est plus parce que vous êtes concernée par le sujet que par curiosité. Puissiez-vous à la fin de la lecture saisir le message de Dieu pour vous.

Une relation toxique n’est pas à confondre avec les relations dysfonctionnelles courantes. Il s’agit d’une relation abusive qui démolit une grande part du psychisme. La victime n’est plus la même car son estime et sa confiance en soi ont été sérieusement endommagées. La reconstruction est, certes, difficile mais le Seigneur veut vous restaurer. Néanmoins, le processus de guérison nécessite un engagement personnel et une absolue confiance en Dieu.
Voici 4 clefs qui m’ont aidé et qui ouvriront par la grâce de Dieu la voie à votre restauration.

1- Accueillez vos émotions

Le passage d’une personne toxique dans votre vie laisse autant de dégâts qu’après le passage d’un ouragan. Cette étape est douloureuse mais indispensable pour se séparer émotionnellement de votre bourreau et vous recentrer sur vous. Votre amour et votre personne ont été foulés au pied ; il est normal que vous ressentiez de la colère ou que vous passiez par toutes sortes d’émotions en pensant à la personne. Inutile de les rejeter. Accueillez-les et abandonnez-les au Seigneur. Faites l’effort de vous couper de tout ce qui vous liait ou pourrait vous le rappeler. Avec le temps et la grâce de Dieu vous regagnerez votre stabilité émotionnelle.

2- Arrêtez de culpabiliser et pardonnez-vous

Ça sera certainement la plus dure des étapes si vous laissez votre égo parler plus fort que votre esprit. Votre esprit comprend et veut juste aller de l’avant tandis que l’ego est dans une position d’accusation. ‘’Comment as-tu pu te laisser autant aveugler?’’, ‘’Comment as-tu pu le laisser te faire autant de mal?’’. Dites STOP à ces voix discordantes et parlez-vous avec tendresse. Abandonnez votre sentiment de culpabilité, vos peines, vos ressentiments à Dieu et apprenez à vous pardonner pour avoir cru aux mensonges du manipulateur, les faux-espoirs entretenus dans votre esprit.

Aucune femme n’est à l’abri de ce type de destructeur. Comprenez, surtout, que ce n’est pas la fin du monde et cherchez plutôt à guérir cette brèche (manque d’amour et d’estime de soi) qui a pu attirer le manipulateur et lui a permis de vous atteindre.

3- Trouvez-vous un centre d’intérêt

Sauf un professionnel d’aide qui sait ce que c’est réellement qu’une relation toxique, l’entourage ne vous comprendra pas. Cette certitude de n’avoir personne qui puisse vous saisir mêlée à la honte de se raconter peut vous pousser à l’isolement, mais ce n’est pas la meilleure des attitudes. Sortez, investissez-vous dans les activités de votre église ou allez vers des groupes de soutien. Occupez sainement votre temps mais ne restez pas enfermée à ruminer le passé. Il ne s’agit pas de fuir la douleur mais d’occuper son esprit avec la pratique d’une saine activité. Pour ma part, je me suis remise sérieusement à la méditation, l’écriture, au sport et ça a payé.

4- Offrez votre vie brisée à Dieu et accueillez son amour qui guérit

Les trois premiers points vous aideront à tenir le cap mais seul Dieu restaurera votre cœur brisé. Il comprend votre peine, les émotions par lesquelles vous passez, vos crises d’angoisse, les pleurs. Sachez que le Seigneur les voient tous et il vient pour vous consoler. Ses bras d’amour sont largement ouverts pour vous. Ils n’attendent que vous. Courez et jetez-vous y. Si vous laissez cet amour vous guérir, vous réaliserez que votre bourreau a pris plaisir à piétiner votre estime mais c’est vous finalement qui sortez gagnante. Vous devenez plus forte car l’amour du Seigneur décuple votre confiance et estime de soi. Si vous prenez conscience de cet amour, plus personne ne pourra vous traiter comme un objet de vil prix. Aussi, fermerez-vous toutes les brèches par lesquelles les manipulateurs ont accès à votre vie.

Personnellement, cet amour m’a saisi au moment où j’étais en profonde apnée. Il m’a dit : ‘’tu es précieuse à mes yeux. Je t’ai racheté à un grand prix et nul n’a le droit de te faire subir ce que tu vis actuellement’’. J’ai saisi la main que le Seigneur me tendait et il m’a pris dans ses bras d’amour. Pour une fois, je me suis sentie vraiment aimée ; alors, je me suis abandonnée et je ne fus plus la même.

Je vous souhaite de vous ouvrir à cet amour réchauffant et de le laisser guérir vos blessures émotionnelles les plus profondes. Tirez des leçons, prenez un nouveau départ, reconstruisez-vous et que la vie vous sourit à nouveau.
Vous êtes précieuses.

Dieu vous aime et moi aussi.♥♥♥

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.