Magazine chrétien des Femmes Singulières et Spirituelles

3 étapes pour sortir du piège de la répétition et réinventer sa vie 

1 93

« Parfois, nous savons ce qui nous rend malheureux mais nous ne faisons rien pour que les choses changent »

Reproduire sciemment les mêmes erreurs, être sans cesse attirée par le même type de personne qui viendra à chaque fois renouveler la même douleur chez nous n’est pas plaisant, n’est-ce pas ?

Ces scripts sont dangereux et limitatifs dans la vie de la personne qui les joue et qui les vit, même si elle est croyante, car quelles que soient vos croyances fixes, vous avez pratiqué votre script si longtemps que vous croyez ce qu’il dit sur vous et votre potentiel. Nous commençons à percevoir ces scripts comme étant creusés dans la pierre. Nous leur permettons même de façonner dont nous pensons en nous attendons à ce que les choses se produisent au lieu d’utiliser les lunettes de la foi.

Nous nous sentons bloquées depuis si longtemps que nous sommes habituées à rester assises devant cette porte jusqu’à en faire une prison, car nos sentiments sont verrouillés par des murs que nous avons érigés autour de nous pour nous protéger de ce qui nous emprisonne.

Mes sœurs, nous avons toutes des portes à franchir, mais nous avons toutes aussi le pouvoir de choisir de rester assises là ou de nous lever pour nous mettre en route. Si nous voulons nous débarrasser de ce qui semble être notre condamnation, il nous faut les affronter, les reconnaître, les exposer à la lumière de Jésus et laisser Son amour inconditionnel nous guérir.

« Parfois, nous savons ce qui nous rend malheureux mais nous ne faisons rien pour que les choses changent » Click To Tweet

Je sais qu’il n’est pas facile de changer un script, un rôle ancré qui a été joué pendant longtemps, mais la bonne nouvelle est qu’il est possible de mettre un terme à ce scénario qui se répète de façon récurrente. Il faut savoir que pour parvenir à changer son scénario de vie, un travail d’introspection est nécessaire. Une grande réflexion peut s’avérer nécessaire pour parvenir à avoir un regard distancié sur sa propre vie.

Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais de la même façon que lorsque nous tentons de nous lever après avoir été accroupie pendant longtemps, nos muscles nous donnent l’impression d’être atrophiés, cette décision te demandera de rééduquer ta foi. Spirituellement, c’est pareil; pour guérir complètement, nous devons accepter la douleur que provoque le fait d’avancer. Nous devons faire le choix de nous mettre debout, de nous lever pour nos vies et de faire confiance à Dieu car prendre ce risque en vaut la peine, d’autant plus que nous nous mettons en route vers la liberté, une terre inconnue. Cette étape est nécessaire même si elle est douloureuse.

Pour guérir complètement, nous devons accepter la douleur que provoque le fait d’avancer. Click To Tweet

Voici comment parvenir à endiguer ce scénario qui se répète :

1. Identifier le problème (affronte ton passé)

Mes sœurs, j’aimerais vous dire que pour parvenir à détruire ce schéma psychologique de souffrance, il faut vraiment identifier le problème et être le plus explicite possible, sans avoir peur d’entrer dans les détails en se posant les bonnes questions :
Qu’est-ce qui ne va pas vraiment ? A quoi est-ce que cette souffrance fait écho chez moi ? Quels sont les comportements adoptés qui permettent à ces situations de se répéter ? « A savoir, nous sommes co-responsables de ce qui se passe dans notre vie ».

Soyez le plus explicite possible : prenez ce temps pour vous. Demandez à Dieu, si vous n’y arrivez pas (douleur refoulée), de vous révéler la racine, la cause ou la source de cette douleur et vous verrez qu’elle remonte souvent à l’enfance. Ecrivez-la/les.

A quoi est-ce que cette souffrance fait écho chez moi ? Qu’est ce qui me fait réellement du mal ? Quoi ou qui me rappelle cette souffrance ? Où, quand, à quel moment ai-je ressenti cette douleur pour la 1ère fois ?

Ce sont là les questions qu’il faut se poser si on veut comprendre la source, pourquoi et comment ces schémas se sont mis en place pour ne plus éprouver cet épuisement émotionnel qui est en vérité un abandon psychologique.

Un abandon est une douleur psychologique qui se manifeste par ces quelques symptômes : la lassitude et l’épuisement psychologique, dépression interne, maladie telle que le fibrome, crise de panique et d’angoisse, échecs relationnels, isolement émotionnel, comportement agressif, etc… N’aie pas peur ou honte » de te poser ces questions pour trouver la racine de ces événements afin de déraciner cette douleur, ce cycle.

 

2. Le Pardon : la puissance qui libère

Le pardon est une puissance qui libère et qui brise les liens de la captivité. Une fois le problème identifié, il faut pardonner. Pardonner à la personne (père, mère, copain, etc..) à qui tu en veux de t’avoir abandonné la première fois. En leur pardonnant, non seulement tu les libère, mais tu te libère toi aussi de ces chaines qui te retiennent captives et t’empêchent d’accéder à la liberté en Christ. N’aie pas peur de tout donner à Dieu afin qu’IL t’aide à pardonner.

 

3. La Volonté : la puissance de notre choix

La faculté de choisir est un des dons les plus puissants et précieux que Dieu nous a accordés (Eve fit le choix de manger le fruit défendu et Adam fit le choix de prendre en compte la parole d’Eve et de le manger à son tour.)
Les personnes ayant un scénario de vie récurrent ont souvent le sentiment que leur vie est déterminée par les événements de leur passé ou des autres.

Mais voici ce que nous dit la bible : « Je prends aujourd’hui le ciel et la terre à témoins : je vous offre le choix entre la vie et la mort, entre la bénédiction et la malédiction. Choisissez donc la vie, afin que vous viviez, vous et vos descendants. Choisissez d’aimer l’Eternel votre Dieu, de lui obéir et de lui rester attachés, car c’est lui qui vous fait vivre et qui pourra vous accorder de passer de nombreux jours dans le pays que l’Eternel a promis par serment de donner à vos ancêtres Abraham, Isaac et Jacob. » Deut 30 :19-20

Dieu, à travers ce verset, nous fait comprendre que nous n’avons pas à rester victimes des événements de notre vie. Non seulement Il a mieux pour nous, mais IL veut aussi nous offrir mieux; pour cela, nous devons faire le bon choix.

« Il est bien sur impossible de changer le passé, ce qui nous est arrivé, ce que nous avons fait ou ce que nous avons subi mais nous avons toutes la possibilité de prendre des décisions qui changeront notre futur ».

Nous ne pouvons laisser l’ennemi nous convaincre d’impuissance, d’insignifiance. Nous ne sommes pas coupables de ce qui nous est arrivé et nous ne l’avons pas mérité, mais nous avons le pouvoir de choisir la liberté.

Quelle décision prends-tu aujourd’hui ?
L’ennemi se servira de ton passé comme un obstacle chaque fois que Dieu t’appellera à quelque chose de nouveau ; ce sera à toi de décider si tu veux rester coincé là ou si tu prends le risque d’aller de l’avant.

 

1 commentaire
  1. anael Les utilisatrices en parlent

    Jai beaucoup apprécié le thème et j’aimerais vraiment discuté avec la rédactrice . Que Dieu vous benisse

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.