Égale ne signifie pas similaire

0

Quand deux jeunes adultes commençaient à sortir ensemble il y a soixante ans, ils suivaient un script. Il tenait la porte pour elle. Elle aurait écouté toutes les histoires qu’il racontait. Lorsque ces mêmes tourtereaux se mariaient quelques années plus tard , la grand mère donnait à la jeune fille les conseils de dernière minute sur la façon de garder un homme heureux : Ne lui tourne pas le dos dans le lit, tiens bien ton foyer, décore ta maison avec goût, prépare lui des petits plats …  Et lui entendra des conseils du type : Dis-lui souvent que tu l’aimes, qu’elle est belle et chéris-la ! 

Lorsque deux personnes se marient aujourd’hui, nous ne donnons pas de conseils spécifiques sur la sexualité dans le couple. Nous donnons des conseils généraux , comme «aimez-vous l’un l’autre» ou «n’allez pas vous coucher fâché » ou «entretenez votre amitié». Tous ces conseils sont merveilleux, mais nous sommes plutôt mal à l’aise quand il s’agit d’admettre que les hommes et les femmes peuvent faire certaines choses spécifiques pour prolonger la lune de miel. Si vous dites que les femmes sont plus émotives, vous perpétuez ce mythe qu’on ne peut pas faire confiance aux femmes pour la prise de décision! Si vous adhérez à l’idée que les hommes ont besoin d’être des protecteurs, vous perpétuez l’idée que les femmes sont débiles !

Mais que faire si, dans notre quête de l’égalité des sexes , nous avons peut-être par inadvertance, rendu plus difficile le maintien d’une relation amoureuse saine ? Trop souvent, notre quête pour l’égalité a été caractérisée par une quête pour éradiquer toute différence perçue. Et c’est peut-être une des raisons à l’origine des séparations.

Aujourd’hui, quand deux personnes se marient, certains croient encore que l’amour suffira à les aider à traverser toutes les vicissitudes de la vie . Il n’y a pas un message culturel sous-jacent tendant à dire que les hommes ont besoin de comprendre ce que veulent les femmes, ou que les femmes ont besoin de comprendre ce que veulent les hommes. Nous ne parlons pas de la façon dont les femmes ont désespérément besoin de se sentir aimée, et comment les hommes ont désespérément besoin de se sentir respecté et affirmé. Nous ne parlons pas de l’importance du sexe pour les hommes, et de l’importance de l’affection pour les femmes. 

Ensuite, ces deux pauvres âmes finissent ensemble et se demandent pourquoi ils ne se sentent pas connectés. Si l’amour est ce qui vous unit, et que vous vous sentez éloigné l’un de l’autre, il est évident que l’amour a disparu. Mais si ce n’est pas vrai ? Que faire si c’est juste que les hommes et les femmes ont besoin de choses différentes dans une relation, les choses dont nos grands mères nous parlaient , mais que nous jugeons trop archaïques et sexistes pour en discuter ?

 

Je n’exhorte pas à revenir à l’époque où les femmes étaient censées tenir une maison impeccable, ne jamais parler de politique, et devaient prendre soin constamment de leurs hommes. J’aime vivre dans une maison où mon mari est aussi prompt que moi à charger le lave-vaisselle, où nous partageons la prise de décision financière, et où nous nous occupons ensemble des enfants.

Néanmoins, je me rappelle constamment que mon mari et moi n’avons pas la même approche de l’amour. Ce n’est guère surprenant. Nous avons des organes différents, alors pourquoi ne pourrions nous pas éprouver les émotions différemment? Beaucoup de couples gagneraient énormément en essayant de comprendre ce dont a vraiment besoin leur conjoint, plutôt que se blâmer l’un l’autre. 

Il y a quelques mois, parmi les morts dans la fusillade du Colorado aux USA étaient Jon Blunk, Matt McQuinn et Alex Teves. Les trois hommes sont morts parce qu’ils se sont mis devant leurs copines, pour les protéger des balles . Les trois femmes ont survécu. Alors que leur courage m’émerveille mais aussi incroyablement triste de voir que le monde a perdu trois de ces personnes honorables (parmi les autres victimes). Je ne peux pas dire que je suis surprise. L’homme a ancré en lui le désir de protéger. C’est une bonne chose, et nous ne devrions pas essayer de minimiser cela parce que nous sommes égaux. En une fraction de seconde, sans prendre le temps de réfléchir, ces trois hommes ont prouvé que les « sexes » sont différents. Et en tant que femme, je suis très honorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.