Les conséquences de la désobeissance

0

Samuel reprit : «Le Seigneur aime t’il autant des sacrifices d’animaux que l’obéissance à ses ordres ? Non ! Pour lui l’obéissance docile est préférable aux sacrifices des bêtes les plus grasses. En effet la désobéissance est aussi grave que la divination, et l’insoumission aussi grave que l’idolâtrie. Ainsi puisque tu as rejeté les ordres du Seigneur, le Seigneur te rejette aussi, tu ne seras plus roi de son peuple» 1Samuel 15:22-23

Le contexte :
1- Israël était en guerre contre les philistins. Samuel avait dit à Saul de l’attendre et qu’il viendrait au bout du 7 jours.. Le 7ème jour étant arrivé et ne voyant pas Samuel, Saul s’est improvisé sacrificateur sortant ainsi de son office de roi alors qu’il n’avait pas été oint pour cela. (Samuel 13:1-14

2- Israël partit en guerre contre Amalec sur l’ordre de l’Éternel, car celui avait fait du tort à Israël à sa sortie d’Égypte. L’ordre du Seigneur était de tuer Amalec ainsi que tous les amalécites et leurs possessions. Le Seigneur a été fidèle, ils ont vaincu Amalec. Mais Saul, a désobéi ou obéit partiellement (ce qui est de la désobéissance). Il n’a pas tué amalec, et ses hommes ont pris le meilleur du troupeau (1Sam 15:1-23)

Les conséquences de la désobéissance de Saul :
1- À sa première désobéissance Saul à perdu la royauté pour sa descendance. En d’autres terme, si il avait obéi ses descendants auraient été les prochains rois d’Israël. Après cette épisode ses enfants, ses petits enfants ont été privés de la royauté à cause de lui.
2- Dieu a rejetté Saul et l’informe qu’il donne le royauté à un de ses proches. Saul allait donc assister de son vivant à sa propre déchéance en tant que roi et voir son héritage donné à quelqu’un qu’il connaissait bien.

La désobéissance de Saul a eu des conséquences sur sa vie, celle de sa descendance, sur son règne et sur sa santé mentale. Par la suite il ne connaitra plus la paix.

L’obéissance totale n’est pas une option dans la marche chrétienne. Elle fait partie des vertus, habitudes obligatoires qu’un chrétien devrait avoir vis à vis des recommandations, ordonnances donnés par Dieu. Sous peine, de récolter le fruit amer de sa désobéissance.

Un chrétien qui se soumet volontairement aux instructions du Père, est un chrétien qui réjouit son cœur. C’est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse LUI faire.

N’oublions pas que la désobéissance est semblable à la divination/sorcellerie et que l’insoumission est aussi grave que l’idolâtrie.

Prenons la décision aujourd’hui que quelles que soient les circonstances, nous obéirons à Dieu.

Prions :
Seigneur j’ai compris la gravité de la désobéissance et de l’insoumission. Fortifie moi et accorde moi le discernement alors que je prends l’engagement aujourd’hui de t’obéir et de me soumettre à tes ordres et à ta direction. Au nom de Jésus j’ai prié avec actions de grâce. Amen!

Médhie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.