Je n’ai pas de libido :-(

0

Une des questions les plus fréquentes que je reçois est : Je n’ai pas de libido !

Bien sûr, cela peut être un problème hormonal, il est donc sage d’en parler à votre médecin ou gynécologue pour vérifier.

Mais, il est assez fréquent de passer par de longues périodes où votre libido est au point mort alors que tout va bien hormonalement. J’ai traversé des périodes de plusieurs mois, voire des années , comme ça, et j’ai eu des périodes ou c’était l’inverse ma libido était au plafond. La libido d’une femme dépend de l’énergie dépensée en s’occupant des enfants, de votre niveau de fatigue, de votre stress et même de vos relations. Nous sommes des êtres complexes n’est ce pas ? Le sexe est presque entièrement une question de conditionnement psychologique (parce qu’il faut l’admettre quand votre tête dit non, votre corps refuse aussi).

Alors qu’est-ce que je ferais en cas de libido faible ?

Voici quelques réflexions

  • Le vouloir c’est l’avoir

Comme je l’ai dit précédemment pour une majorité d’entre nous, faire l’amour est d’abord psychologique. Si consciemment vous prenez la décision de passer une nuit folle avec votre époux. Il y a de grande chance que vous passiez effectivement une nuit folle avec lui. Tout simplement parce que psychologiquement vous le vouliez et naturellement votre corps y sera disposé.

Bien sûr, il est plus facile d’ atteindre l’orgasme , si vous êtes réellement  » dans l’ambiance « , mais cela ne signifie pas qu’il ne peut pas arriver « sans ambiance ». Et si vous preniez des mesures pour rendre votre objectif atteignable ? Comment faire pour le vouloir plus souvent ? Comment être moins fatiguée si la cause est la fatigue ?

Rappelez-vous qu’il n’est pas toujours nécessaire de ressentir le désir de faire l’amour avec votre époux pour le faire. Selon une recherche, pour les hommes, le désir PRÉCÈDE le fait de faire l’amour tandis que pour la femme le désir vient après que vous ayez commencé.

Mais, si , lorsque vous commencez à l’embrasser , vous pensez dans votre tête », ce soir je vais me sentir bien « , alors vous lancez un signal à votre corps pour lui permettre de se donner entièrement à votre époux.

Le problème est que le fait d’avoir une vie sexuelle épanouie vous demandera d’être active. C’est difficile si vous n’êtes pas vraiment  » d’humeur  » . Mais pensez-y comme un exercice : vous n’avez pas vraiment envie de le faire, mais vous êtes impatiente de la récompense qui vous attend «l’orgasme», si vous vous impliquez vraiment. Autrement, si vous laissez vos sentiments, ou votre journée dicter votre comportement, votre vie sexuelle avec votre époux ne sera pas épanouissante.

Je sais que certaines fois c’est vraiment difficile, et je n’essaie pas de minimiser les choses. Ce que je veux dire c’est que si vous vous dites : «Ce soir je vais passer un bon moment à aimer et à me laisser aimer par mon mari», ce serait déjà plus attrayant pour vous.

  • Concentrez-vous sur les bonnes choses

Une des choses qui peuvent vous aider à vouloir créer cette dimension d’intimité sexuelle régulièrement avec votre époux est de penser aux avantages de faire l’amour. Vous dormirez mieux. Vous vous sentirez bien. Continuez à imaginer que tout au long de la journée la façon dont vous allez dormir , comment vous vous sentirez après. En fait, de façon délibérée et consciente imaginez les bienfaits de cette soirée ou journée avec votre époux. N’essayez pas de tenter des choses dont vous n’avez pas l’habitude, soyez vous même, et préparez vous psychologiquement à vivre un moment d’intimité intense.

  • Allez au lit plus tôt

La combinaison de la baisse de la libido et de l’épuisement est la recette pour un désastre. Donc n’attendez pas d’être au bord de l’épuisement pour aller vous coucher ensemble. Mettez les enfants au lit et faite de même. Détendez-vous ensemble!

  • Faites-en un moment de relaxation

Demandez-lui de vous masser. Faites- en une expérience sensuelle afin que vous puissiez profiter du moment. Précédez le moment d’intimité sexuelle par un moment de sensualité, cela rend quelque fois les choses plus simples. Mais je le redis, ceci ne fonctionne que si vous n’êtes pas fatiguée. N’hésitez pas à en discuter avec votre époux. Soyez ouvert à ce sujet, et à la façon dont il vous touche, faites attention à votre corps et à ce que vous ressentez!

 

Si vous ne considérez le sexe que comme une expérience purement sexuelle, cela peut vite devenir une corvée. Mais quand vous passez une soirée ensemble et que l’intimité faisant, vous vous sentez proche l’un de l’autre, vous commencez à avoir du désir pour votre époux. Alors, expliquez à votre mari combien il est important que vous ayez cette  » période de transition  » ou de massage. Cela contribue à préparer votre corps et votre esprit.

  • Essayez les lubrifiants

Vraiment! Pour celles qui ont des problèmes de sécheresse vaginale, je vous conseille d’en demander à votre gynécologue. Pour certaines femmes, l’huile de coco est la seule solution miracle. En fait, l’excitation entraine la lubrification donc si c’est un peu dur pour vous n’hésitez pas à avoir recours à un petit coup de pouce.

J’espère que ça aide! Honnêtement, je sais combien c’est dur . Mais la seule solution que j’ai trouvé c’est de s’y préparer psychologiquement, je vous assure que votre corps suivra souvent . Mais vous devez définir cela dans votre esprit et anticiper les récompenses ou bienfaits, même si vous ne vous sentez pas sexy. Et cette attitude positive peut souvent relancer une faible libido.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.