Magazine chrétien des Femmes Singulières et Spirituelles

[Sexualité épanouie #28] L’égoïsme vous prive t-il d’une véritable intimité sexuelle?

0 147

Ces derniers mois nous avons vu comment faire de la sexualité dans le cadre du mariage une expérience riche à la fois émotionnellement, spirituellement et physiquement. La semaine dernière, nous nous sommes entretenu sur la découverte d’une véritable intimité spirituelle en faisant l’amour. La plupart des posts avaient la même ligne directrice : voir le sexe de manière plus positive, le rendre plus fun, et créer une plus grande intimité.

Mais  cette série serait incomplète si je ne vous adressais pas un avertissement. Il y a un trait de caractère qui vous empêcherait de vivre une telle expérience et c’est L’ÉGOïSME. Deux types d’égoïsme prédominent dans le domaine sexuel et empêche de connaître une sexualité emprunte d’intimité spirituelle :  se refuser à l’autre et exiger des choses déraisonnables.
S’il vous plaît, si vous lisez ceci avec votre conjoint, lisez-le avec un esprit ouvert et demandez-vous honnêtement : «Suis-je dans une de ces catégories»? Souvent, nous pensons que nous sommes irréprochables. Nous pensons que notre conjoint est à blâmer si nous avons des problèmes dans la chambre. Mais ne regardez pas votre conjoint; regardez votre propre attitude et demandez-vous, est-ce qu’en faisant l’amour avec mon conjoint je me donne à lui et lui manifeste mon amour ?

1. Se refuser
De nombreux conjoints ont le cœur brisé et sont amers, car ils sont mariés à des gens qui pensent que le sexe est une corvée, que c’est un acte sale, qu’il est honteux de désirer une vie sexuelle régulière. 
J’ai reçu tellement de courriels  de conjoints des deux sexes qui veulent vraiment vivre une sexualité épanouie, mais leur conjoint consent rarement à faire l’amour, et quand ils le font, c’est souvent avec une attitude qui signifie «t’as bientôt fini ?». 
Êtes-vous comme ça? Le sexe est-il une corvée? Désirez-vous que votre conjoint vous laisse tranquille?
Si vous avez subit des violences sexuelles ou un autre traumatisme, c’est évident que le sexe ne sera pas aussi aisé au départ. Mais aussi longtemps que vous travaillez activement à votre guérison, je crois pouvoir dire que votre conjoint ne sera pas déçu au contraire ce sera une bataille que vous vaincrez à deux. Mais si vous dites, «Je suis comme ça et il doit s’y faire», ce n’est pas juste! 
Ce n’est pas la volonté de Dieu pour vous que vous ayez une vie sexuelle pourrie. Dieu a créé le mariage pour être le cadre d’une vie sexuelle dynamique, intime et passionnée. Si vous n’avez pas cela dans votre mariage, alors demandez-vous : «Comment puis-je créer une telle alchimie» car sinon vous privez votre époux de quelque chose de légitime et ce n’est pas juste. 

Peut-être que souffrez vous d’un problème hormonale, ou génital ? Réglez le problème mais ne vous privez ni vous ni votre époux(se) de cette intimité.
Vous refusez, fait de vous une sorte de voleuse, vous lui volez l’intimité sexuelle auquel il/elle a droit. 
Alors arrêtez de voir la sexualité en terme de devoir, de corvée, de performance physique mais plutôt en terme d’intimité. Faites tout votre possible pour vivre une réelle intimité dans votre mariage? Si ce n’est pas le cas, vous devez vous engagez à embrasser le plan de Dieu pour une seuxalité épanouie dans le cadre du mariage. 

2. Exiger des choses déraisonnables
Un autre point qui fait obstacle à l’intimité spirituelle c’est de voir le sexe comme une sorte de compétition, d’exploit à démontrer, de fantasme à assouvir.  
Le sexe est censé être une expérience partagée, ainsi la connexion spirituelle peut se faire. Cela ne signifie pas que vous ne faites jamais rien « juste pour lui» ou qu’il ne jamais rien « juste pour vous ». Mais ces choses ne devraient jamais être le centre de la relation, dans le cas contraire cela éclipse tout et pendant tout l’acte vous êtes au service de l’autre sans rien partager ensemble. 

J’ai reçu une tonne de courriels, et l’un des thèmes les plus courants est : « mon mari préfère que je  l’aide à atteindre l’orgasme d’une autre façon ». C’est vraiment très égoïste. Une des raisons pour lesquelles les gens préfèrent d’autres types de presse, c’est parce qu’ils peuvent se concentrer sur leur propre plaisir et ne pas avoir à penser à l’autre.  Vous n’êtes pas « en connexion », vous l’utiliser comme un objet pour atteindre votre plaisir. Et ce n’est pas juste. Comme je le disais, il n’y a rien de mal à jouer de temps en temps, mais le sexe anale (ce qui est pour moi une violation horrible du mariage), des positions inconfortable pour l’autre ne permette pas une relation saine. L’accent doit être mis sur une expérience partagée! Si vous insistez sur des choses qui n’apportent pas de réel plaisir à votre conjoint alors vous êtes égoïstes.

Permettez-moi de conclure sur ce point: Dieu a créé le sexe pour nous relier spirituellement, émotionnellement et physiquement. Lorsque j’ai effectué mes recherches pour mon livre «The Good Girl Guide to Great-Sex» j’ai trouvé (comme d’autres enquêtes l’ont montré avant moi) que les chrétiens sont les plus susceptibles de profiter vraiment de la sexualité, et c’est parce que nous expérimentons cette triple intimité. Ce n’est pas seulement physique, et ce même si notre culture fait l’apogée du sexe sans engagement et sans relation. 
Voulez-vous une vie sexuelle harmonieuse et épanouie ou voulez-vous le une sexualité pornographique? Dieu nous appelle à avoir des relations sexuelles «sacrées». Allez-vous accepter cela, ou allez-vous être égoïste? Si vous faites le choix d’être égoïste je vous garantie que vous n’expérimenterez jamais la beauté de la sexualité. 

Défi «Sexualité épanouie» n° 28: Si vous pensez que vous pourriez tomber dans une de ces catégories, soit vous vous refusez ou vous exigez, s’il vous plaît priez à ce sujet. Parlez-en à votre conjoint. Excusez-vous auprès de lui. Et partager avec lui votre rêve d’atteindre une vie sexuelle tout à fait intime et passionnante.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.