Magazine chrétien des Femmes Singulières et Spirituelles

Union Divine : Clémence et Jean Marc

0 51

Je vous propose aujourd’hui de découvrir ceux qui inaugure notre chronique « Divine Fiançaille »! Tu l’as compris l’objectif de cette chronique est de mettre en lumière la capacité à être un organisateur de mariage. Je te propose de découvrir Clémence et Jean Marc !

1- Pouvez-vous présenter ?

Jean-Marc, 29 ans. Né de parents d’origine Ivoirienne, je suis le 6ème d’une famille de 7 enfants dont 3 garçons et 4 filles. Née en Côte d’Ivoire, ayant grandi à Paris de 6 ans à 15 ans, à Lille de 16 ans à 25 ans puis retourné à Paris jusqu’à présent afin de poursuivre mes études. Je suis actuellement étudiant, préparant un master 2 en alternance en banque/ assurance finance et je travaille au Crédit Agricole en tant qu’expert assurance vie et prévoyance.

Clémence, 24 ans. Né de parents d’origine congolaise, je suis la 3ème d’une famille de 6 enfants dont 4 filles et 2 garçons. Je suis née et j’ai grandi à Lille. Je suis étudiante en école d’ingénieur en génie industrielle et diplômée en novembre 2015. Je suis actuellement en stage de fin d’études chez Mecaplast à Libercourt.


2- Dans quel contexte vous êtes-vous rencontrés ?

Nous nous sommes rencontrés et parlés pour la 1ère fois le 21 juin 2009 à l’église, lors d’un concert de la chorale Nouvelle Alliance. C’est en mi-juillet 2009, alors que nous suivions un programme de préparation au baptême que nous avons plus amplement parlé du baptême car tous les 2 nous souhaitions nous baptiser.

3- Pendant combien vous êtes-vous « fréquentez » avant de vous fiancer et pour quelles raisons ?

Nous nous sommes fréquentés pendant 4 ans avant de nous fiancer. Nous nous sommes fiancés pour plusieurs raison, qui sont que nous nous aimions et cet amour n’a cessé de s’accroître. Par conséquent, nous avions le désir de rendre cette relation officielle auprès de nos familles, amis et proches. Nous avions une même vision de la vie et nous partagions beaucoup de choses en commun telles que les relations familiales, amicales, spirituelles… La dernière raison qui n’est pas la moindre, c’est que nous étions convaincus que nous étions fait l’un pour l’autre et que c’est bien Dieu qui a permis ce rapprochement.

4- Pouvez-vous partager avec nous 5 conseils qui vous ont aidé à grandir dans votre relation, spirituellement et scolairement / professionnellement ?

1- La prière a permis que nous puissions avoir une relation plus forte avec Dieu et elle nous a aussi fortifié et conduit dans les moments difficiles. En effet, la prière est très importante, mais elle n’est pas la seule clé qui aide à forger une relation.

2- La communication et la transparence sont des principes que nous avons mis en pratique. La prière est la communication avec Dieu afin de créer des liens, de le connaître davantage et de lui être agréable, il en va de même pour nous 2. C’est pour ça que nous communiquons beaucoup, parce qu’il nous fallait nous adapter et savoir ce que l’autre aime.

3- Le respect nous faisons usage du respect l’un envers l’autre dans notre manière de parler et d’agir afin de ne pas frustrer l’autre et de lui faire comprendre quelle place il occupe dans ma vie.

4- La patience elle nous a permis de se supporter, de se comprendre et de savoir comment l’autre fonctionne.

5- Savoir encourager et valoriser l’autre dans les moments difficiles comme dans les moments où tout va bien et toujours être le 1er supporteur l’un de l’autre.

5- Clémence quelles sont les 3 traits de caractères majeurs pour lesquelles tu apprécies Jean Marc ?

1- Sa patience : il est le meilleur pédagogue avec moi, il fait toujours en sorte que je comprenne et que je ne reste pas dans l’ignorance.
2- Sa fermeté : il me dit toujours quand je me trompe, même si ça ne me plait pas, il trouve la façon, il prend des pincettes mais il me fait toujours revenir à la raison.
3- Son respect : il me montre toujours qui je suis pour lui, que j’ai de la valeur à ses yeux et que je suis la personne qu’il veut chérir toute sa vie.

6- Clémence comment as-tu su que c’était Jean Marc et quelles sont les 3 qualités spirituelles qui ont ravi ton cœur chez Jean Marc ?

Je le savais au plus profond de moi. Il a une façon d’être, de penser, de voir les choses de la vie de la même manière dont je vois mon futur. Je me voyais être l’aide de cet homme et je le voyais être mon pilier. Aimant Dieu, Sincère et fidèle.

7- Comment Jean Marc a contribué à ta croissance spirituelle ?

Grâce au principe de communication qu’on a mis en place dans notre couple, on a toujours appris à partager.
Et Jean Marc est une personne qui aime vraiment Dieu. Il m’a communiqué cet amour pour Dieu ce qui m’a permis de développer à mon tour ma relation avec Dieu et de le connaître plus encore.

8- Jean Marc, quelles sont les 3 choses pour lesquelles tu apprécies Clémence ?

1- La confiance qu’elle a en moi, elle me laisse pleinement prendre ma place d’homme dans notre couple.
2- C’est une source de motivation que Dieu utilise pour que je puisse exceller dans tous les domaines de ma vie.
3- Sa beauté, que ce soit ses tenues vestimentaires ou ses coupes de cheveux, elle est toujours très élégante.

9- Jean Marc comment as-tu su que c’était Clémence et quelles sont les 3 qualités spirituelles qui ont ravi ton cœur chez Clémence ?

C’était une conviction intérieure basée sur 3 choses qui sont :
1- le niveau spirituel,
2- la complicité
3- l’intellect.
En effet, nous étions au même niveau dans ces 3 domaines. De plus elle est persévérante, joyeuse et simple

10- Comment Clémence a contribué à ta croissance spirituelle ?
Ayant compris le rôle de l’homme dans le couple, ce rôle qui est celui de garder (protéger) et cultiver (donner), le fait d’être avec Clémence m’a donné l’envie de rechercher Dieu de plus en plus afin de toujours donner.


11- Pourquoi selon vous il est préférable de se construire individuellement, de se connaître avant de s’engager ?

Il est préférable de se construire individuellement avant de s’engager car dans un mariage, c’est l’union de 2 êtres. En effet, le mariage est un édifice que l’on veut construire à deux. Si l’un des membres de cette union n’est pas assez construit, il y a un déséquilibre et la construction de 2 « chantiers » sera sur le dos d’une seule et même personne.
Il est préférable de se connaître avant de s’engager mais ce n’est pas indispensable afin de connaître le fonctionnement de l’autre.

12- Clémence quels conseils donnerais-tu à une jeune fille qui souhaite se marier rapidement ?

Ma sœur, trouve ton Jean Marc VDR (Vivre de rire).
Assure-toi juste de connaître sa vision, sa façon d’être avec ses proches et surtout, sa relation avec Dieu. Rien ne sert de courir. Il faut juste être dans le timing de Dieu.

13- Jean Marc quels conseils donnerais-tu à ceux qui souhaitent le mariage plus que tout ?

a- Cultiver sa relation avec Dieu afin d’avoir le discernement pour trouver la bonne personne.
b- Avoir une réelle vision de l’après mariage parce que le mariage n’est pas une finalité mais le début du commencement. Le mariage n’est pas une histoire de sensation mais une histoire de décision.
c- Ne pas s’attendre à trouver la personne parfaite, mais trouver la personne qui se laissera façonner pour qu’ensemble vous soyez parfait. Cela relève du sacrifice.

14- Clémence et Jean Marc quelles astuces pouvez-vous donner à ceux qui souhaitent grandir personnellement, spirituellement et socialement (étude/travail) avant de se marier même si ils ont déjà rencontré l’élu(e) de leur cœur ?

1- Mettre Dieu à la première place dans tous les domaines de votre vie et au centre de votre relation
2- Chercher à toujours faire plaisir à l’autre
3- Ne pas laisser la routine s’installer
4- Savoir accepter les reproches et les critiques afin de grandir davantage
5- Ne rien se cacher

Je vous remercie pour ce candide interview. Nous prions que la main et la bénédiction de Dieu soit sur votre futur foyer et que vous prospériez à tous égard. Soyez bénis Clémence et Jean Marc !

Médhie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.